Vous êtes ici

Séminaire du Jeudi 19/06/2014

Date: 
Jeudi, Juin 19, 2014 - 14:00 to 16:00
localisation: 
Amphi du LaBRI, Bat A30

Orateur : Yves Goussard

Affiliation : École Polytechnique de Montréal, Montréal

Titre : Aspects méthodologiques et pratiques de la reconstruction en tomographie à rayons X par des méthodes statistiques

Résumé : La tomographie à rayons X est une des modalités les plus utilisées en imagerie médicale. Si, dès la fin des années 1970, les méthodes statistiques de reconstruction ont fait l'objet d'une recherche active, leur utilisation pratique reste encore très marginale en raison des difficultés tant méthodologiques que pratiques. Ici, on abordera certaines de ces difficultés et on proposera quelques pistes de solution. On s'intéressera tout d'abord au processus de formation des données. La plupart des approches existantes se basent sur un modèle linéaire résultant de transformations de la loi de Beer-Lambert. On examinera l'effet de ces transformations sur les caractéristiques de la vraisemblance et sur la possibilité de prendre en compte certains éléments souvent négligés (détecteurs non ponctuels, polychromaticité de la source). On examinera ensuite brièvement les questions du choix d'un estimateur et de sélection d'un algorithme d'optimisation. Enfin, on abordera un point critique du développement d'une méthode capable de traiter des données de taille réaliste : le développement d'une représentation de l'opérateur de projection conduisant à la fois à un encombrement mémoire réduit et à des calculs rapides. On montrera que la décomposition de l'objet dans un système de coordonnées cylindrique présente de nombreux avantages, mais que les questions de conditionnement du problème d'estimation et de choix de pénalisation doivent être traitées avec soin pour parvenir à des résultats satisfaisants.

--------------------------------------------------------------------------------
Orateur : Julien Rabin

Affiliation : Greyc, Caen

Titre : Transfert de couleurs adaptatif par transport optimal relaxé

Résumé : Le transfert de couleurs consiste à modifier automatiquement les couleurs d’une image en s'inspirant d’une ou de plusieurs autres images données en exemple, tout en préservant la géométrie de l’image originale. De nombreuses approches ont été proposées dans la littérature qui consistent à manipuler directement la palette de couleurs (ou l'histogramme) de l'image traitée. Dans cet exposé, nous nous intéresserons en particulier aux méthodes qui exploitent le cadre du transport optimal de masse afin de définir une correspondance exacte entre les distributions couleurs des images traitées.
Bien que ce type d'approche soit tout à fait approprié d'un point de vue statistique, nous verrons que ces approches sont très couteuses en temps d'exécution et peuvent conduire à de mauvais résultats (apparition d'artefacts) en raison de l'absence de prise en compte de la géométrie des images.
Nous proposerons dans cette présentation une généralisation de ces méthodes permettant :
- un temps d'exécution rapide, grâce des approximations par modèles paramétriques et des estimations par maximum a posteriori;
- une régularisation spatiale combinée au dans domaine couleur pour préserver la géométrie et le constraste;
- une relaxation convexe et automatique des contraintes de correspondance des couleurs, de manière à s'adapter au contenu des images.

Ce travail est en collaboration avec Sira Ferradans (Post-doc à Duke University, USA), Nicolas Papadakis (CNRS, IMB), Jean-François Aujol (Pr, IMB - IUF), et Gabriel Peyré (CNRS, CEREMADE - Paris-Dauphine)